Partagez | 
 

 (joy) ship me if you can.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:40

joy carlie-jaymes sullivan.
nom sullivan ● prénoms joy, carlie-jaymes, elle trouve aussi que ça fait beaucoup ● âge vingt-trois ans ● date & lieu de naissance née le 8 mars 1988 à jacksonville ● statut amoureux polygame avec les hommes, les sex toys et d'autres trucs, célibataire officiellement ● orientation sexuelle hétérosexuelle ● études/job étudiante en droit ● quartier d'habitation westside ● groupe sororités (zeta phi beta) ● avatar mila kunis.
nice or dick, tell us who you are.
la vie est une éternelle pièce de théâtre : beaucoup n'imaginent pas ô combien cela peut être vrai pour quelques personnes. quelqu'un qui comprendra joy dans son entièreté la verra comme un entremêlement de paradoxes tous plus divers les uns que les autres. c'est une petite fille modèle qui a quitté la maison familiale pour se lancer dans de grandes études, le genre de fille qui a été l'une des dernières dépucelées de son lycée, le genre de fille qui n'avait pas le temps de faire disparaître sa réputation misérable tant elle était occupée à bachoter pour être au top niveau. ses parents ont toujours cherché à ce qu'elle le soit, d'ailleurs, l'enfant qu'ils pouvaient afficher fièrement aux yeux de tous, la fille unique parfaitement bien rangée prête à assurer la pérennité d'une famille reconnue. pas toujours facile. ça ne l'était encore moins pour la jeune joy qui n'était même pas digne d'être la risée du lycée, juste la fille bonne à oublier. c'est ainsi que l'université représente un tournant décisif dans sa vie : avoir une chance d'exister. elle s'est rapidement rendue compte que pour exister comme elle le voulait, il fallait qu'elle soit le parfait opposé de ce qu'elle était. tout ce qu'elle détestait, au fond. ou du moins, tout ce qu'elle n'avait jamais appris à apprécier. vous tous, vous êtes les spectateurs de sa représentation perpétuelle : une fille forte, sarcastique, qui ne se laisse certainement pas marcher sur les pieds. elle enchaîne les aventures d'un soir, et personne ne la voit se détester chaque fois un peu plus. si elle prend goût à la liberté qu'elle a gagné en quittant le cocon familial, elle se rend trop souvent compte que le masque qu'elle a revêtu n'est en rien celle qu'elle est réellement. elle est trop stupide, trop rêveuse pour pouvoir se contenter d'une existence se basant uniquement sur le sexe, si bien que ces nuits fiévreuses n'ont rien de comparable avec ce qu'elle peut ressentir dans la passion d'un échange sincère. telle une consommatrice de haut niveau, elle avale, ingurgite, repousse sans cesse ses limites sans y trouver le moindre goût. si elle apprécie chacun des moments simples qu'elle peut connaître en faisant la fête, il n'en reste pas moins l'amertume de ne pas pouvoir être totalement elle pour exister. reste à savoir si un jour elle trouvera la clé pour être l'une et l'autre, un mélange des deux, le juste milieu... pour le moment, elle le cherche encore, et par là même, elle se cherche encore, se brûlant un peu trop les ailes quand elle va trop loin.

every habits you have.
✔️ fumer, est l'une des rares choses qu'elle fait par choix réel : à vrai dire, elle a commencé au lycée, pour supporter la pression constante que ses parents mettaient sur ses épaules, c'était un peu un conseil mal avisé qu'elle a reçu... aujourd'hui, elle est dépendante, elle ne s'en cache pas, c'est sa débauche personnelle, celle qu'elle a accompli d'elle-même sans avoir à coller au rôle qu'elle se donne ✔️ elle revêt l'image d'une femme forte aux yeux de beaucoup : un soutien indispensable, une oreille à l'écoute et un caractère bien trempé... beaucoup de gens de son ancien lycée auraient été incapables de l'imaginer ainsi, pourtant, c'est ce qu'elle est devenue, sans l'assumer totalement ✔️ le droit, c'est toute sa vie, elle reste persuadée que la justice peut tout régler, vous vous faites voler votre sac ? elle vous conseillera "d'aller porter plainte" comme si ça aboutissait à quelque chose ✔️ elle est bien trop polie pour dire à quelqu'un qu'une conversation la fait chier... à vrai dire, bien souvent, les "dîners professionnels" que ses parents lui imposaient la faisaient chier au plus haut point, sans pour autant qu'elle puisse s'exprimer vraiment, alors aujourd'hui encore, c'est une chose qu'elle n'arrive pas à assumer totalement ✔️ quand elle est blessée, elle a pour réflexe de fuir l'objet de son malêtre, mais de plus en plus, c'est rare de réussir à lui faire du mal franchement. elle a connu les petits amis qui la trompaient, elle a appris à leur en foutre une avec le temps, elle a connu les copines qui se foutaient de sa gueule dans son dos, peu de choses peuvent l'atteindre à présent, mais sachant qu'elle est entière à souhait, ça fait toujours mal ✔️ elle fait de la salsa, elle l'a choisi elle-même, façon de s'écarter du piano, de la danse classique et autres trucs de haut niveau que ses parents ont toujours voulu qu'elle fasse ✔️ comme pour poursuivre l'œuvre de ses parents, elle aime toujours tirer le meilleur d'elle-même, être au top et le rester, c'est d'ailleurs comme ça qu'elle mène toute sa vie ✔️ elle n'aime pas prendre l'ascenseur, elle prend toujours l'escalier, tout simplement parce qu'elle a manqué de se faire agresser dans un ascenseur une fois ✔️ elle fait un jogging tous les matins, à vrai dire, elle est très sportive, c'est une façon pour elle d'expulser son stress, et au moins, elle aime croire qu'elle ne crèvera pas d'un cancer du poumon avant ses quarante ans ✔️ toute la vérité, rien que la vérité, c'est sa devise : elle déteste les mensonges et pour elle, faire d'elle-même un personnage qui ne lui ressemble en rien, n'est pas un mensonge, mais une façon de se faire sa place. elle peut se montrer particulièrement rancunière vis à vis d'une personne qui lui aurait menti.
what about your real life ?

prénom&pseudo TAZZ. ● âge vingt ans. ● comment as-tu connu le forum ? par bazzart. ● comment le trouves-tu ? top ! ● présence rp trois jours par semaine. ● présence facebook six jours par semaine, par là. ● dernier mot ? ça devrait aller Razzcrédits aimmyarrowshigh (ic) tumblr (ban).


Dernière édition par Joy C-J. Sullivan le Jeu 9 Fév - 17:54, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:41

here the story begins.

« Tu sais, j’ai dix-sept ans, je cherche pas une petite amie… » La seule phrase qu’il trouvait à formuler en réponse à la scène à laquelle elle venait d’assister. Trouver son petit ami occupé à chercher – avec sa langue - quelque chose au fond de la gorge d’une autre fille, ce n’était pas encore dans les habitudes de Joy, alors qu’elle affichait à présent un air scandalisé sur le visage. Il n’y avait aucun besoin de remonter à son enfance pour découvrir le malheur de son existence, il se jouait là, dans ces années où elle quittait le monde de l’enfance docile pour celui de l’adolescence farouche. Cet abruti s’était payé sa tête, et pourtant, c’était le premier d’une longue – très longue – liste. Joy c’était un peu comme un cadeau du ciel pour ces garçons, celle qui embrasse, se laisse tripoter à souhait parce que c’est cool et surtout, celle qui ne rechigne pas à glisser ses mains, voire plus, dans les pantalons pour offrir du plaisir - parce que ça faisait aussi cool. S’il y avait bien une chose que sa mère lui avait toujours appris avec ardeur, c’était à garder un semblant de dignité en toute circonstance, même quand une blondasse posait un regard moqueur sur elle, tout en s’affichant ouvertement collée serrée avec son petit ami tout fraîchement piqué. Ne pas pleurer, ne pas hurler, ne pas balancer une crotte de chien à la tronche de ces deux cons, ça semblait bien difficile en cet instant précis. Une épreuve de taille que décidait de lui imposer la vie. Mâchoires crispées, regard furieux, elle l’avait fait : un modèle d’une patience à la limite de la pigeonnade cette Joy ! Peut-être que l’éducation que ses parents s’étaient entêtés à lui donner la rendait un peu naïve, voire très naïve. C’est ainsi qu’ont débuté ses années lycée, un long calvaire qu’elle a détesté de bout en bout. Passer de quelques garçons à quelques garçons, sans pour autant avoir marqué leurs esprits pour qu’ils se souviennent de son nom plus de deux semaines après leur relation, qu’ils avaient - accessoirement - tous trouvé un peu trop sérieuse pour leur jeune âge. Eh oui, à quinze ans, elle était visiblement la seule fille à rêver de quelque chose de concret, la seule fille qui donnait l’impression de craquer sur un nouveau garçon tous les treize du mois, la seule fille qui mettait du temps, beaucoup trop de temps, à se remettre d’une banale rupture d’amourette de lycée.



« J’en sais rien, moi. Tu devrais te décoincer un peu… » « Wah. Merci, c’est fou comme la vie semble soudainement plus facile quand t’es dans les parages. » C’était probablement bien trop souvent que Joy avait besoin de quelqu’un à qui se confier sur ses déboires amoureux et personnels. Ni sœur, ni frère, une mère loin, bien loin de comprendre ce genre de soucis d’un tout autre genre, il fallait bien qu’elle se repose sur des amis. Des amis qui, comme par exemple celle qui l’avait accompagnée boire un verre ce soir, semblaient lassés du cercle vicieux que Joy s’imposait à elle-même. Trouver quelqu’un, plaire à quelqu’un, s’accrocher, s’accrocher trop fort, gluer le quelqu’un et finalement se faire lâcher par le quelqu’un. Elle soupira. Probablement pourtant que son amie disait vrai, qu’elle avait quelque chose qui clochait dans son fonctionnement émotionnel – ou quoique ce soit d’autre – et qu’elle devait changer d’une manière ou d’une autre. Se décoincer un peu, même si ça ne semblait pas si évident que ça : elle voyait déjà tout le monde se foutre d’elle demain si elle débarquait habillée comme la plupart des filles pas insipides qui vaquaient autour d’elle. Non, non, ce serait bien trop bizarre. Et ses parents n’étaient pas franchement décidés à voir leur fille modèle enfiler une jupe courte et un haut qui frôlait le nombril. Elle devait être la seule jeune femme, à la fin de ses années de lycée, préoccupée par ce que ses parents pouvaient dire. En vérité, ils avaient tellement managé sa vie, qu’elle ne se voyait pas fonctionner autrement. N’importe quoi. Trop souvent, quand elle se maudissait d’être la fille qu’elle était, elle se disait que c’était débile d’être encore la petite fille à papa maman, là où ça faisait carrément tâche. Là, où elle devait probablement faire son chemin seule. A sa manière. Ou d’une quelconque autre manière. Toutes les autres filles avaient radicalement changé entre leur première année de lycée et cette dernière… elles étaient devenues des personnes à part entières, se préoccupant de l’opinion de leurs parents uniquement pour faire l’exact contraire. Elle restait la seule idiote trop cadrée pour s’échapper du chemin tracé par ses parents. Et maintenant, elle ne voyait pas comment changer tout ça. Elle avait, qui sait, peut-être laissé sa chance passer.



D’un coup de pied bien visé, elle claqua la porte de la chambre de l’étudiant qu’elle était occupée à embrasser à pleines lèvres. Ayant soigneusement défaits les boutons de sa chemise, elle ne perdit pas un instant pour la faire disparaître des épaules de sa compagnie du soir, emportée dans une envie fiévreuse. Elle avait un peu bu – beaucoup bu – et les choses faisaient qu’il fallait bien… eh bien, se décoincer. Etre la fille décoincée qu’elle cherchait à être en tout cas. Manque de chance pour elle, le téléphone du jeune homme interrompit leur baiser langoureux, celui-ci se séparant d’elle pour sortir l’objet de sa poche. Quel abruti. « Désolé, ça doit être ma copine. » Et l’espace d’un instant, elle devina le regret sur son visage, expression qu’elle avait bien l’intention d’effacer rapidement. Attrapant le téléphone pour le balancer dans un coin sombre de la pièce, elle vint s’acharner à défaire la ceinture de sa conquête de ce soir, remarquant facilement que sa résistance potentielle s’évanouissait à nouveau avec le souvenir de son actuelle et officielle petite amie. Trop souvent, au lycée, elle avait vu ses copains du moment, ceux qu’elle voyait comme les hommes de sa vie, partir avec une blondasse, c’était l’heure de la revanche, quand bien même, en apparences elle avait l’air d’en avoir rien à foutre. « Tais-toi et baise-moi. » Aussitôt dite, aussitôt regrettée. Mais elle ne laissa pas place à de potentielles excuses pour de telles paroles, elle revint coller ses lèvres à celles du jeune homme, le rejoignant dans le lit qui allait être témoin de leur nuit torride. Bien loin de la Joy qui avait quitté le lycée, l’Université avait semblé être le meilleur endroit pour changer totalement. Essayer du moins. Bien souvent, elle se rendait compte qu’elle n’était probablement pas à la hauteur des attentes qu’elle avait envers elle-même ; que finalement, elle n’était que la coincée que tout le monde avait toujours vu en elle. Mais non, quelque chose en plus, la poussait continuellement à entraîner ses limites toujours plus loin. Ce type là, qui avait l’occasion fiévreuse de se glisser entre ses cuisses, elle le connaissait à peine, et elle avait découvert qu’il avait une copine à sa phrase. L’ancienne Joy lui aurait balancé une lampe à la figure avant de le virer, hurlant au scandale. La nouvelle Joy, enfin, la Joy qu’elle essayait d’être, voulait profiter, simplement profiter. Vivre, exister.



« J’arrive pas y croire ! » Non, ce n’était pas le ton élevé de sa voix, adressée à ses parents, qui la surprenait le plus, mais bien l’objet de son énervement. Elle avait fait preuve de la discipline habituelle, petite fille rapidement revenue au galop, réflexes de toute sa vie. C’était à vrai dire, l’histoire de sa vie, la Joy docile qui accepte tout. Mais là ! Si elle avait eu un caractère enflammé, si elle avait même choisi de suivre la Joy adulte et indépendante de l’Université, elle se serait probablement levée de table également. Pour dire, vrai, c’était la première fois qu’elle se retrouvait aussi furieuse, aussi ouvertement en colère contre ses parents. « Joy, calme toi un peu tu veux ! » « Me calmer ?! Je viens d’être le prix d’une mise aux enchères pour… pour je sais même pas quoi, être la belle fille idéale pour un mec que je connais même pas ! » Les Ainsworth, elle ne les connaissait pas, non, et les sous entendus du père de famille avaient été on ne peut plus explicites ! A croire que les mariages arrangés avaient toujours cours à cette époque et que s’ils avaient eu l’occasion de le faire, les deux familles auraient marié leurs chers enfants sur l’instant ! Joy avait souvent tout accepté de sa famille, des caprices de sa mère qui voulait une enfant belle à souhait, à ceux de son père qui la voyait brillante étudiante douée dans son domaine. Il y avait toute une partie d’elle qu’ils ne connaissaient pas. Qu’elle ne connaissait pas totalement elle-même. Mais ce soir elle découvrait pourquoi. Pourquoi elle avait toujours été cette fille sans personnalité, ce pantin promené au gré des envies des gens. Parce que ses parents n’avaient jamais cherché à explorer ce côté-là d’elle ! Ce soir, ils avaient probablement prouvé qu’ils n’attendaient d’elle que qu’elle soit ce qu’elle avait toujours été, celle qui se laissait brosser les cheveux, celle qui restait assise trois heures durant devant un piano pour suivre un cours ! « Grande nouvelle, je suis une personne et pas une marionnette ! » Elle avait le sentiment de le prouver tous les jours ou presque, au maximum en tout cas, à tous ceux qui l’entouraient. La fille qui faisait ce que bon lui semble, qui allait aux fêtes, avait des amis, se trimballait d’endroits en endroits… faisait même n’importe quoi trop souvent. Le plus dur restait à faire, faire comprendre à ses parents qu’elle était une personne… peut-être même qu’elle aurait du s’appliquer à faire passer ce message à eux avant de le faire passer à d’autres. Mais encore une fois, c’était l’étape qu’elle avait grillée il y a quelques années de ça. « Nous n’avons jamais dit le contraire ! Tu ferais mieux de te calmer maintenant ! » « Non, non ! Je vais pas le calmer ! Je vais rentrer dans mon appartement et oublier cette soirée de merde ! Vous m’invitez pour me présenter des amis, soit disant, et résultat quoi ?! Je suis vue comme une espèce de folle qui est prête à se caser avec un gars sans même le connaître ! » Pourquoi est-ce qu’elle se préoccupait de ça à vrai dire ? Probablement parce que c’était comme ça que tous les garçons l’avaient toujours vue, quand elle s’engageait dans un couple. Ce qu’elle ne voulait plus être, mais que ses parents ramenaient sans cesse à elle. Ce gars… Nathanaël, il avait sans doute une belle idée d’elle à présent, et quelque part, ça avait quelque chose de blessant. Ca la blessait plus même que les actions aujourd’hui prévisibles de ses parents. Ils avaient toujours cherché à tracer eux-mêmes son avenir à elle. C’était la fois de trop, il faut croire. Si elle avait pu faire les choses différemment, elle l’aurait fait… prouver qu’elle n’était plus l’idiote du village qui s’accroche à un garçon trop vite. Mais là, ses parents ne lui avaient pas laissé l’occasion de prouver qu’elle pouvait valoir autre chose que ça.


Dernière édition par Joy C-J. Sullivan le Mer 8 Fév - 23:09, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:42

KUNIS *-*
J'ai déjà vu ton pseudo quelque part toi... mais avec mon cerveau de poisson rouge... Suspect
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:42

MILA

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : no.name
ÂGE IRL : 29
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 571
AVATAR : penn badgley
COPYRIGHT : waterfall ~ tumblr.
ÂGE : vingt-deux ans


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:43

bienvenuuuuuue ! Very Happy

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    under construction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t64-nathan-when-it-all-falls-apart http://rising-sun.forumgratuit.org/t676-i-m-sexy-and-i-know-it

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:49

Bienvenuuuuuuue et bon courage pour ta fiche calin1
Revenir en haut Aller en bas

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:50

Bienvenuuuuuue sur TRS ! & bonne chance pour ta fiche spm
pareil pour le pseudo Rolling Eyes

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
In the world of Care Bears
PSEUDO : yaya
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 1679
AVATAR : Dianna Agron
COPYRIGHT : Dodixe & tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:51

Milaaaaaaa


Bienvenuuuue && Bonne continuation pour ta fiche
Merci de ton inscription calin1

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
« Without love we are not truly living. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t31-jessie-cause-baby-you-re-a-firework#297 http://rising-sun.forumgratuit.org/t80-jessie-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://friendship-never-end.tumblr.com/

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:55

Merci à vous tous *-*
maximà et joshua : j'étais Blythe sur Follow Through, jusqu'à ce que mon internet soit coupé et que j'ai pas le temps de me recenser... comme il a fermé bah me voilà Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 18:57

Aaaaah ! Bah on est heureux de te retrouver ici ! Very Happy

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 19:12

Bienvenue spm MILA kl1
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 19:14

Ah si ça fait plaisir en plus, c'est parfait
Merci Blaze Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 19:36

Bienvenue! I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
sneaking around
PSEUDO : Sarah'
ÂGE IRL : 30
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 271
AVATAR : AMBERpulpyHEARD
COPYRIGHT : Ava ◘Gingercat Sign ◘Tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 20:12

Bienvenue *-*

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Siobhan Emeraude Simmons ㄨ « Les femmes préfèrent la brutalité à l'ironie. Le brutal se met nettement dans son tort à leur égard ; l'ironiste les met en méfiance vis-à-vis d'elles-mêmes et cela ne pardonne pas. »
Henri de Régnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 20:25

Mila Smile Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Mer 8 Fév - 20:46

Merci à vous trois ypi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Jeu 9 Fév - 7:25

Welcome I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Jeu 9 Fév - 13:04

Merci calin1
Revenir en haut Aller en bas

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Jeu 9 Fév - 18:27

monnh on s'est pas occupé de toi ploc
tu es validée ! Very Happy bon jeu (a) n'oublie pas facebook & les demandes hinhin

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   Jeu 9 Fév - 18:47

Mais tu as volé à mon secours non c'est pas grave j'étais pas devant l'ordi Laughing enfin bref, merci Smile
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (joy) ship me if you can.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(joy) ship me if you can.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Revue] Hero Factory 7160 : Drop Ship en première mondiale
» Wooden Ship & Iron Men
» Black ship de l'ordo xenos et rogue trader
» [Sets] 7160 Drop Ship en promo sur Amazon
» [Vente terminée] Dragon ship eldar
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE RISING SUN :: let's just have fun. :: you have to say goodbye. :: fiches anciens membres-