Partagez | 
 

 [-16] you have to stop blaming me. (J²)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Jeu 1 Mar - 14:19


๑ i'm not the bad one in this story


Zora m'avait avoué une chose au retour de Jessie que j'étais supposé garder pour moi. J'étais bien parti pour, pendant toutes mes engueulades avec Jessie, je l'avais gardé pour moi sans mettre en doute ma parole pour la grande sœur Hopkins. Seulement, petit à petit, les choses ont changé entre Jessie et moi. Je l'avais sauvée d'un probable accident et... je l'avais évité toute la semaine, du moins le plus possible. Je n'étais même plus méchant avec elle. Enfin, jusqu'à vendredi où on s'est encore une fois engueulé et... j'ai révélé le secret de Zora. Ça m'a échappé et je ne pouvais plus rien y faire. Jessie était à présent au courant : Isaak lui avait menti sur bien des points, importants qui plus est. Je ne voulais juste pas qu'elle soit avec un mec qui se foute de sa gueule comme lui le faisait. Alors j'ai du rompre ma promesse, pour le bien de Jessie.

Ce soir, c'était une soirée que j'organisais avec Blaze, chez nous. Il y avait tous nos amis et même des gens qu'on pouvait ne pas apprécier. Mais on était là pour faire la fête, peu importe les gens qui étaient là. J'avais également invité Jessie. Je ne savais pas encore si elle allait venir ou pas, vu que depuis vendredi, elle m'évite, me fait la gueule et me prend pour responsable des malheurs qui lui arrivent. On est en vacances alors heureusement, on n'a pas à se voir lors des cours mais... en soirée, c'est une autre histoire. Grâce à la bourde de Blaze dans la commande de l'alcool, on avait un gros stock de whisky et je ne modérais pas dessus. Je buvais verre sur verre ce soir, au cas où je devais me confronter à une énième engueulade avec Jessie. Je dois avouer que je commence à en avoir marre. Ok, je dois ressentir ce qu'elle devait ressentir quand je m'en prenais constamment à elle mais merde quoi, je suis pas le méchant de l'histoire.

Alors que je trainais à travers la maison pour regarder les gens s'amuser parce que la fête battait son plein, j'aperçus Jessie avec des amies à elle. J'ai pas pu m'en empêcher et je me suis dirigé vers elle, la prenant par le bras pour qu'elle me suive. Faut qu'on parle, suis moi. A vrai dire, je ne lui ai même pas laissé le choix. Alors la trainant derrière moi, j'étais monté à l'étage, jusqu'à ma chambre. Je la déverrouillais, parce qu'elles étaient toutes fermées à clé, et je l'entrainais à l'intérieur avec moi. Je refermais bien évidemment à clé derrière moi pour enfin lui faire face. T'as pas le droit de m'en vouloir pour ça. Je t'ai dit la vérité et t'as pas à m'en blâmer. Allez quoi, Jessie. Merde, je suis pas le fautif, c'est Isaak, pas moi. Enfin ça, elle l'avait bien remarqué avec mes paroles. Et je me doutais qu'elle n'acceptait pas de lui parler après leur rupture.

_________________
cause it's you and me and all of the people


Dernière édition par Joshua Brewster le Mer 18 Avr - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
In the world of Care Bears
PSEUDO : yaya
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 1679
AVATAR : Dianna Agron
COPYRIGHT : Dodixe & tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Jeu 1 Mar - 19:37



You made me sad, you should be happy right?



Quelle fin de semaine de merde, sérieusement. Tout à commencé vendredi soir alors que je fêtais l’anniversaire d’Adélaïde sur une plage pour ses 23 ans mais officieusement, nous fetons aussi le début de nos vacances. Raah le pied ! Dormir, rien faire de mes journées, avoir une grasse matinée tous les matins, sortir avec les amis le soir sans penser qu’il faut se lever le lendemain, ne pas penser au boulot… Qui n’aime pas les vacances franchement ? C’était alors dans une bonne humeur que je suis arrivée sur la plage en compagnie d’Isaak. Au bout d’un moment on s’était séparé, moi allant vers mes amis et lui les siens, de toute façon on se voyait pas resté collé l’un à l’autre toute la soirée. Et puis j’ai revu Joshua, lui qui m’avait fuit pendant quasiment une semaine depuis mon presque accident de voiture où il m’avait sauvé la vie. Les choses en entrainant une autre, on s’est mit à s’engueuler et il m’a avoué quelque chose sur Isaak. Lui. Pas Zora, ni Isaak non, Joshua.

Je lui en voulais terriblement. Ce n’était pas à lui de m’en parler et me lancer ça de cette façon…J’avais pris ça comme une trahison, une vengeance de sa part. On était mardi soir et j’étais invitée à une de ses soirées, je ne savais pas si j’allais venir, d’un côté si parce que j’avais envie de me changer les idées, de faire la fête, de profiter mais d’un autre côté je n’avais pas envie de voir sa tête, d’entendre ses arguments ou pire, des excuses. Mais ma sœur m’a convaincu de venir, après tout la maison était grande j’avais des chances de ne pas le croiser ce soir. Alors je suis venue, accompagnée de ma sœur allant retrouver des amis célibataires elles aussi, car oui je l’étais depuis cette révélation. Je n’avais pas envie de jouer la jeune fille qui était triste, qui se montrait désespéré, non, j’en avais plus envie. Alors j’ai commencé à boire, à rigoler mais surtout à boire.

J’étais assise sur l’un des canapés quand j’aperçus Joshua s’approcher de nous. « Faut qu'on parle, suis moi. » ; « J'en ai pas envie ! » ; Trop tard, il m’avait déjà pris le bras et m’avait fait suivre un chemin je ne sais où, c’était la première fois que je mettais les pieds ici à vrai dire. On a monté les escaliers et il sorti une clé se mettant dos à moi pour l’ouvrir, je croisais les bras regardant les alentours avant de rentrer lorsqu’il ouvrit la porte. « Tu comptes me séquestrer jusqu’à que je te pardonne ? » ; Je me retournais face à lui, croisant toujours les bras, j’étais en colère et ça n’allait pas partir comme ça. « T'as pas le droit de m'en vouloir pour ça. Je t'ai dit la vérité et t'as pas à m'en blâmer. » ; « J’ai pas le droit ? Bien sûr que si j’ai le droit ! Tu sais quoi, j’ai compris ton petit jeu ! Tu joues le sympa avec moi pour ensuite me poignarder en plein cœur ? Bravo. Ca t’a fait plaisir je suppose ? » ;

_________________


« Without love we are not truly living. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t31-jessie-cause-baby-you-re-a-firework#297 http://rising-sun.forumgratuit.org/t80-jessie-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://friendship-never-end.tumblr.com/

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Ven 2 Mar - 22:56


๑ i'm not the bad one in this story


Je dois bien l'avouer, j'ai fait fort vendredi soir en lui avouant de but en blanc qu'Isaak n'était pas honnête avec elle, ni sa sœur d'ailleurs. Mais merde quoi, il se fout de sa gueule depuis le début et je devais laisser passer ça ? Hors de question. Elle m'en voulait maintenant ? Ok, mais elle ne devrait pas. Je l'ai sauvée d'une relation sans avenir. Il aurait toujours en tête sa relation avec Zora et forcément, ça se serait répercuté sur sa relation avec Jessie. Elle aurait souffert et je ne pouvais pas le permettre. J'avais beau ressentir de la colère et tout autre mauvais sentiments à son égard, je ne la laisserai malgré tout pas être blessée à nouveau, encore moins par un mec qui n'en vaut pas la peine.

Je savais qu'elle m'en voulait et qu'elle n'allait pas me pardonner de sitôt. Enfin, je le savais mais je ne le comprenais pas. Parce que comme j'ai dit, ce n'est pas moi le fautif dans l'histoire, c'est son Isaak. Moi, j'ai juste eu les couilles de l'avouer à haute voix à la première concernée par ce secret, même si Zora n'en est pas très fière. Je suis pas le mauvais garçon, je suis juste le plus honnête, et surement le plus concerné par le bonheur de Jessie visiblement. Je suis un gros con, certes, mais pas de là à mentir ouvertement à tout le monde -enfin omettre devant tout le monde- une relation avec la sœur de ma petite amie. On était à présent à ma soirée et celle de Blaze et ça battait son plein. J'aimais vraiment voir l'ambiance qu'il pouvait y avoir comme ça. Ça me mettait de bonne humeur pour deux trois jours. L'avantage d'avoir un père qui s'en fout de nous, c'est qu'il nous file l'argent dont on a besoin et on peut se payer les femmes de ménage pour ranger tout le bordel le lendemain. Oh oui, j'aime ma vie.

J'aperçus alors Jessie sur le canapé et, malgré la présence de ses amis, je l'ai attrapée par le bras pour qu'on puisse parler. J'en ai pas envie ! T'as pas le choix. Je l'ai alors trainée jusqu'à ma chambre pour qu'on puisse parler tranquillement sans être interrompus par la musique ou une quelconque personne qui veut juste faire chier son monde. Enfermés dans ma chambre, on était enfin en paix. Tu comptes me séquestrer jusqu’à que je te pardonne ? Non. dis-je en verrouillant ma porte et me retournant vers elle. J’ai pas le droit ? Bien sûr que si j’ai le droit ! Tu sais quoi, j’ai compris ton petit jeu ! Tu joues le sympa avec moi pour ensuite me poignarder en plein cœur ? Bravo. Ça t’a fait plaisir je suppose ? Je me mis alors à souffler. Qu'est ce qu'elle pouvait être énervante quand elle s'y mettait. J'ai joué le sympa UNE fois, juste après t'avoir sauvé la vie. Merde quoi Jessie, j'ai eu les couilles de t'avouer quelque chose qu'il allait te cacher tout le long de votre relation. T'as pas à m'en vouloir de t'avoir dit une putain de vérité qui fait mal ! Son énervement se répercutait sur moi, je le sentais. Mais elle m'énervait à pas comprendre.

_________________
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
In the world of Care Bears
PSEUDO : yaya
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 1679
AVATAR : Dianna Agron
COPYRIGHT : Dodixe & tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Dim 4 Mar - 13:17



You made me sad, you should be happy right?




Je ne savais pas si j’étais réellement amoureuse d’Isaak. En fait, maintenant qu’on est plus ensembles, je pense que non. Si jamais ça avait été le cas, je crois que j’aurai plus souffert de cette séparation, j’aurai broyé du noir, pleurer toute la nuit, voir personnes…Au lieu de ça, j’étais sortie le samedi soir, j’avais fait la folle, j’avais même la gueule de bois. Ce serait vous mentir si je disais que je n’avais pas souffert de cette révélation, c’est vrai Isaak avait été toujours là pour moi. En Italie, il avait fait des pieds et des mains pour que j’aille mieux, même quand je ne voulais voir personne. Alors petit à petit, alors que je retrouvais le sourire, mes sentiments avaient commencé à se développer jusqu’à que je me prenne une claque en pleine figure.

Alors ce vendredi soir, j’avais décidé de retrouver Isaak et de lui demander la vérité. Rien qu’à voir sa tête j’ai vite compris que Joshua m’avait dit la vérité. Ca m’a tué. De un, parce qu’il était au courant et que moi non, alors que j’étais la principale intéressée. Pire, je ne m’étais rendue compte de rien. De deux, ma sœur l’intéressée et même pas une seconde, l’idée de tout me raconter ne lui ai pas passé par la tête et de trois, je suis la conne dans l’histoire ; celle qui croyait que tout allait pour le mieux, que tout allait s’arranger…Et bien je pouvais toujours rêver.

« T'as pas le choix. » ; Ca je l’avais bien remarqué malheureusement. Il m’avait pris le bras et même si l’idée de me débattre est venue dans mon esprit, on était déjà en train de monter les escaliers pour aller à l’étage. Tan pis, je l’écouterai s’excuser pendant quelques minutes et je partirai sans l’avoir écouté pour retrouver la compagnie de mes amis. « Non. » ; Tant mieux parce que je ne comptais pas l’excuser de si tôt. Non mais et puis quoi encore ? Plutôt rêver ! « J'ai joué le sympa UNE fois, juste après t'avoir sauvé la vie. Merde quoi Jessie, j'ai eu les couilles de t'avouer quelque chose qu'il allait te cacher tout le long de votre relation. T'as pas à m'en vouloir de t'avoir dit une putain de vérité qui fait mal ! » ; « Oh oui c’est vrai ! Après tu as voulu joué la carte du ‘je te fuis pour pas en parler’ ! Et bien sûr que si j’ai le droit de t’en vouloir, pourquoi je n’aurai pas le droit ? De 1, c’était pas à toi de me le dire ! Mais non, monsieur a décidé de se faire son petit plaisir de la soirée et de 2, ça fait plus d’un mois que je suis arrivée ! Tu avais tellement d’occasion de me sortir ça mais non, comme par hasard, tes couilles sont venues au moment où tu voulais me voir vraiment souffrir. » ;

_________________


« Without love we are not truly living. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t31-jessie-cause-baby-you-re-a-firework#297 http://rising-sun.forumgratuit.org/t80-jessie-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://friendship-never-end.tumblr.com/

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Dim 4 Mar - 22:04


๑ i'm not the bad one in this story


Quand j'ai appris que Jessie était de retour, je ne voulais pas y croire. C'était.. je sais pas, je pouvais juste pas le croire. Elle était partie pendant si longtemps qu'on a tous réappris à vivre sans elle. Enfin, la plupart d'entre nous. Bien sûr, Zora et certaines autres personnes étaient toujours attachées à elle mais pour ma part, j'avais réappris à vivre sans elle, sans tout ce dont on avait l'habitude de faire tous les deux quand on étaient encore en couple. Elle ne s'est pas même souciée de moi à son départ, elle m'avait juste écrit une pauvre lettre minable. Je lui en veux toujours. Et pour garder cette motivation de lui en vouloir, je la relisais quelques fois. Je l'avais pliée dans mon porte feuille, histoire de l'avoir toujours avec moi.

Vendredi, je lui avais avoué un secret à propos de son copain et de sa sœur, secret que je devais garder pour moi après avoir donné ma parole à Zora mais... bien évidemment j'ai pas tenu cette parole, la preuve. Et donc depuis cette soirée, les deux m'en voulaient. Ça m'énervait parce que j'ai été la seule personne honnête et c'est moi qui récolte la rancœur. Ok, je n'étais peut-être pas la bonne personne pour l'avouer, certainement pas même, mais c'était sorti tout seul et je ne pouvais plus revenir en arrière. Elle m'en voulait, ok. Mais ça devait être pour la mauvaise raison.

L'ayant aperçue, je l'ai attrapée et entrainée dans ma chambre pour qu'on puisse parler tranquillement. Je savais que ça allait être une dispute, elle n'est pas du genre à pardonner aussi rapidement. Mais rien à foutre, je tentais et puis si ça n'avait aucun résultat probant, je réessayerai encore et encore. Pourquoi je tenais tant à ce qu'elle ne m'en tienne pas responsable ? Je n'en avais aucune idée. Enfin, pour moi, je devais être le seul à lui en vouloir, pas l'inverse. Oh oui c’est vrai ! Après tu as voulu joué la carte du ‘je te fuis pour pas en parler’ ! Et bien sûr que si j’ai le droit de t’en vouloir, pourquoi je n’aurai pas le droit ? De 1, c’était pas à toi de me le dire ! Mais non, monsieur a décidé de se faire son petit plaisir de la soirée et de 2, ça fait plus d’un mois que je suis arrivée ! Tu avais tellement d’occasion de me sortir ça mais non, comme par hasard, tes couilles sont venues au moment où tu voulais me voir vraiment souffrir. Et qui te l'aurait dit, hein ? Comme tu dis, ça fait plus d'un mois que t'es revenue, ni ta sœur, ni ton Isaak ne l'a avoué. Ni même quand t'étais en Italie. Alors, tu m'en veux parce que JE t'ai dit la vérité, pas parce que ça devait pas être moi, ni parce que je voulais soit disant te voir souffrir. Tu m'en veux parce que c'est moi et que tu supportes pas quand je te dis une vérité qui blesse, ou la vérité tout court ! Je m'énervais parce qu'elle m'énervait. Cependant, je restais debout, face à elle. Aucune intention de me défiler ce coup-ci, oh non. Je compte rester jusqu'à la fin de la confrontation.

_________________
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
In the world of Care Bears
PSEUDO : yaya
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 1679
AVATAR : Dianna Agron
COPYRIGHT : Dodixe & tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Lun 5 Mar - 19:10



You made me sad, you should be happy right?



« Pauvre conne. » Ouais, c’est ce que je me répète tous les jours depuis vendredi soir. Qu’est ce que j’ai pu être débile. Débile débile débile. Je suis sortie avec un garçon qui était avec ma sœur sans même que je puisse m’en rendre compte, 135 qu’il a décidé de jouer au mort avec elle pour sortir avec moi, qu’il ne comptait pas m’avouer ce magnifique détail, ni ma sœur d’ailleurs, qu’il a joué au parfait petit ami, que ma mère commençait à l’apprécier, que je le défendais à la moindre critiques quand il s’agissait de lui pour quoi au final ? Rien. Savoir par mon ex petit ami –qui me déteste soit dit en passant – que mon petit ami n’est pas parfait mais un connard de première. Où il est en ce moment ? Chez lui, chez son père –que j’adorais en plus–. Il a tenté plusieurs fois de m’appeler, de s’excuser, de vouloir me parler mais rien n’y fait, je ne veux pas lui parler et encore moins le voir.

Le point positif à cette fête c’était qu’il n’y serait pas. Heureusement d’ailleurs sinon je crois que je lui aurais jeté la vaisselle dans la figure, et j’en serai capable. Non, à cette soirée il y avait juste mon autre ex-petit ami tout aussi con et chiant et pire, c’était chez lui, dans sa maison. Mais la villa était grande, il y avait beaucoup de monde j’avais donc pas mal de chance de ne pas le croiser. Ou pas. J’étais actuellement dans sa chambre où on s’engueulait pour changer. « Et qui te l'aurait dit, hein ? Comme tu dis, ça fait plus d'un mois que t'es revenue, ni ta sœur, ni ton Isaak ne l'a avoué. Ni même quand t'étais en Italie. Alors, tu m'en veux parce que JE t'ai dit la vérité, pas parce que ça devait pas être moi, ni parce que je voulais soit disant te voir souffrir. Tu m'en veux parce que c'est moi et que tu supportes pas quand je te dis une vérité qui blesse, ou la vérité tout court ! » ; « C’est faux ! » ; C’était vrai. Enfin…j’aurai préféré que ce soit quelqu’un d’autre, pas lui. Tout le monde mais pas lui. Je me suis tellement ridiculisée à vanter les mérites d’Isaak alors qu’il le critiquait sur facebook alors qu’au final…C’était un crétin. « C’était pas à toi de me le dire, c’est tout. » Je croisais les bras énervée. « Et tu croyais que j’allais réagir comment ? Te sauter dans les bras pour te remercier de m’avoir fait comprendre que c’était un gros connard ? Ouais t’as raison, tu mérites une médaille. » ;

_________________


« Without love we are not truly living. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t31-jessie-cause-baby-you-re-a-firework#297 http://rising-sun.forumgratuit.org/t80-jessie-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://friendship-never-end.tumblr.com/

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Lun 5 Mar - 21:15


๑ i'm not the bad one in this story


Ok, d'accord, je n'étais pas celui qui devait lui avouer cette vérité. Mais je n'ai pas pu m'en empêcher, pour la simple et bonne raison que je supportais pas qu'elle soit avec un mec qui lui mentait. De tout le temps que j'étais avec elle, jamais je ne lui ai menti. Du moins, si je l'ai fait une fois, ce n'était pas aussi important et gros que ce qu'Isaak lui cachait. Ok, j'y avais surement été brutalement et j'ai juste réussi à récolter la colère des deux sœurs Hopkins. Finalement, Zora n'aurait pas du me confier ça, puisque maintenant elle doute de ma capacité à garder un secret. Mais à savoir, tous les autres secrets qu'elle a pu me révéler, je les ai gardé. Sauf lui. Mais je n'ai rien lâché pour le reste.

Je dois avouer que savoir que Jessie m'en voulait, ça m'énervait. C'était moi qui était supposé lui en vouloir, pas l'inverse. Alors je devais tout faire pour qu'elle cesse de m'en vouloir. Je n'utilisais surement pas la bonne méthode, mais c'était la seule que je connaissais : s'isoler dans un endroit et parler, quitte à s'engueuler. Quand je l'ai vue installée sur le canapé avec ses amis, je n'ai pas hésité. Je me suis approché, je me suis emparé de sa main et je l'ai tirée avec moi à l'étage. C'était, je crois, la première fois qu'elle venait ici puisqu'avec Blaze on a pris cette villa après son départ. Mais ça, je m'en fichais, du moment qu'elle me suivait jusqu'à ma chambre et qu'on parlait, ça me convenait.

C’est faux ! Bien sûr que si c'est vrai, sinon tu ne réagirais pas comme ça ! Oh oui, je savais que pour la simple et bonne raison que ça soit moi qui lui ai avoué cette vérité pas très jolie à propos de son copain, elle ne l'acceptait pas. Je sais que j'ai été horrible avec elle depuis qu'elle est revenue d'Italie, que c'était pas facile pour elle entre sa mère, la rancœur des personnes dont moi et encore un tas d'autres trucs. Mais j'en avais rien à foutre, je lui ai dit la vérité et juste parce que c'était moi, elle le prenait mal. C’était pas à toi de me le dire, c’est tout. Et tu croyais que j’allais réagir comment ? Te sauter dans les bras pour te remercier de m’avoir fait comprendre que c’était un gros connard ? Ouais t’as raison, tu mérites une médaille. Tu me fais chier! Ça aurait été Debra ou encore Mason, tu l'aurais bien pris alors qu'avec moi, c'est mission impossible ? Arrête, juste arrête! Et j'espérais rien, je voulais juste que tu saches la vérité. Tu mérites pas un menteur en mec. Tu mérites mieux. Excuse moi d'avoir été tellement chamboulé par l'accident de lundi dernier pour vouloir te protéger d'autre chose qu'une voiture qui arrive à pleine vitesse! Ouais, j'en parlais à présent de l'accident : ça m'avait chamboulé. Elle a failli se faire renverser, mon ex, la mère de ma fille... J'ai repensé à nous depuis ça et faut croire que je me suis adouci, en lui avouant la vérité sur son mec.

_________________
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
In the world of Care Bears
PSEUDO : yaya
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 1679
AVATAR : Dianna Agron
COPYRIGHT : Dodixe & tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Mar 6 Mar - 20:01



You made me sad, you should be happy right?



J’ai un sacré caractère, tout le monde le sait c’était certain. J’étais jalouse, possessive, je critiquais souvent, mes humeurs pouvaient facilement varier et un des pires : j’avais un sal égo. Et savoir que c’était Joshua qui avait apprit cette vérité avant moi et qui plus est que je l’ai appris par son biais…Je l’avais vraiment mauvaise et même si je savais qu’il n’était pas trop fière notamment par le fait que Zora lui en veuille, je ne voulais pas que ce soit lui. Pas mon ex petit-ami, pas celui qui m’avait rendu ridicule en quelque sorte puisque je trouvais des qualités à Isaak alors que Joshua s’avait très bien qu’il n’était pas honnête dans l’histoire.

Je ne savais pas ce qu’allait donner cette conversation. Ce qui était certain c’est qu’on n’allait pas se réconcilier puisque qu’à chaque fois qu’on se parlait ça se terminait de cette façon. « Bien sûr que si c'est vrai, sinon tu ne réagirais pas comme ça ! » ; Je le fusillais du regard ne disant rien. De toute façon à quoi bon ? Il été buté, j’étais butée, je préférais ne rien dire au moins le bout de cette conversation s’arrêtera là. Oui ça m’énervait de savoir que c’était lui et pas un autre qui m’avait prévenue, je ne pouvais pas le nier très longtemps. « Tu me fais chier! Ça aurait été Debra ou encore Mason, tu l'aurais bien pris alors qu'avec moi, c'est mission impossible ? Arrête, juste arrête! » ; Si ça avait été quelqu’un d’autre qui m’avait annoncé cette nouvelle, j’aurai réagi différemment c’était certain. J’aurai toujours eu cette boule au ventre et cette impression de trahison mais c’est vrai que j’aurai moins été en colère que je l’étais contre Joshua. « Mais tu me fais chier aussi bordel ! Je ne voulais pas que ce soit toi d’accord ?! Zora était la bonne personne, Isaak aussi, Mason ou Debra aurait pu l’être aussi mais pas toi ! Juste…pas toi ! » ; Non, pas lui. Il l’avait compris à force… A force de s’engueuler je m’étais mise à me rapprocher de lui. Histoire de gueuler mois fort…ou pas. « Et j'espérais rien, je voulais juste que tu saches la vérité. Tu mérites pas un menteur en mec. Tu mérites mieux. » ; « Oh ?! Et je mérite quoi au juste ? Parce que bizarrement la vision que tu as de moi n’est pas très haute de celle d’Isaak ! » ; C’est vrai, son image de moi devait être très…très bas.

« Excuse moi d'avoir été tellement chamboulé par l'accident de lundi dernier pour vouloir te protéger d'autre chose qu'une voiture qui arrive à pleine vitesse! » ; L’accident. Là où j’ai faillis me faire renverser par une voiture, là où il y a eu une atmosphère bizarre avec Joshua, là où j’ai oublié Isaak le temps de quelques minutes où il avait encore cette image de petit ami parfait et enfin là où j’ai eu le connerie de douter de mes sentiments envers Joshua car, si on oubliait nos problèmes depuis mon arrivée, j’avais apprécié ce moment… J’avais aussi été chamboulée et pas qu’un peu d’ailleurs et je sais pas ce qui m’a pris, si c’était à cause de l’alcool que j’avais ingurgité ou si c’est parce que…non c’est à cause de l’alcool parce que je me suis mise à l’embrasser. Oui comme ça, sans réfléchir alors qu’il y a quelques secondes on s’engueulait…


_________________


« Without love we are not truly living. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t31-jessie-cause-baby-you-re-a-firework#297 http://rising-sun.forumgratuit.org/t80-jessie-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://friendship-never-end.tumblr.com/

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Jeu 8 Mar - 20:34


๑ i'm not the bad one in this story


J'étais un mec chiant, ouais. Enfin, j'avais un caractère chiant ce qui faisait que des fois, les personnes ne me supportaient plus. Bien sûr, il existe d'autres gens qui sont bien pire, moi ça reste encore supportable. Mais par exemple, je suis buté. Très buté. Il suffisait de nous voir Jessie et moi quand on était en couple. Pas un pour rattraper l'autre. Tous les deux butés, on finissait par s'engueuler pour des broutilles mais ça ne durait pas longtemps, heureusement. Mais là, c'était encore différent. Elle me faisait la gueule alors que je lui ai seulement dit la vérité à propos de son copain. Elle m'en veut et elle ne lâchera pas l'affaire, mais moi non plus.

Tous les deux dans ma chambre, alors que la fête battait son plein juste en dessous, la colère ne cessait de monter d'un cran à chacune de nos paroles. Mais tu me fais chier aussi bordel ! Je ne voulais pas que ce soit toi d’accord ?! Zora était la bonne personne, Isaak aussi, Mason ou Debra aurait pu l’être aussi mais pas toi ! Juste…pas toi ! Ils voulaient rien te dire merde! tu vois bien qu'ils étaient pas prêts à te l'avouer et que si c'était possible, ils l'auraient gardé pour eux! Je t'ai fait une fleur et toi tu me remercies en me faisant la tête et en réagissant comme une gamine ! Dans l'énervement, elle s'était rapprochée de moi et j'en avais fait de même. Le ton montait, et ne se calmait pas. Oh ?! Et je mérite quoi au juste ? Parce que bizarrement la vision que tu as de moi n’est pas très haute de celle d’Isaak ! Pas un menteur ! Tu mérites juste pas un menteur ! Je sais pas pourquoi je prenais ça à cœur mais savoir qu'elle pouvait être avec un mec comme lui, qui cachait bien son jeu d'hypocrite, j'aimais pas.

Puis je m'étais mis à parler de l'accident, comme quoi il m'avait chamboulé. Ouais, j'avais été réellement moi avec elle ce jour là, j'avais laissé tomber cette carapace de méchanceté que j'avais pris l'habitude d'avoir envers elle. Le pire dans tout ça, c'était que j'avais apprécié ce moment. Je l'avais apprécié et je m'étais mis à penser à elle plus qu'à la normale, et penser de façon pas très catholique. Rêver d'elle, de nous à nouveau dans un lit, j'en avais des vagues souvenirs de mes nuits passées. Mais je me suis surpris à y rêver. Puis sans crier gare, elle se mit à m'embrasser. Ce baiser... je ne l'ai pas repoussé. J'y ai répondu et avec envie. Dans l'élan, je me suis mis à la pousser contre le mur derrière elle, collant mon corps au sien.

_________________
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
In the world of Care Bears
PSEUDO : yaya
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 1679
AVATAR : Dianna Agron
COPYRIGHT : Dodixe & tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Sam 10 Mar - 15:58



You made me sad, you should be happy right?




J’étais pas certaine de vouloir venir à cette fête, j’étais tellement énervée contre lui que l’idée de le voir à cette soirée…Non, je ne voulais pas venir. Et puis ma sœur m’a en quelque sorte obligée, elle et moi on en avait discuté le lendemain de cette fête. Le ton avait vite monté mais au final j’avais vite compris que ce n’était pas elle la fautive mais Isaak. On s’était réconciliées le soir même. Après tout, elle m’avait caché sa relation avec lui au tout début pour mon bonheur, elle voulait que j’apprenne à retrouver le sourire sans voir sa sœur qui elle, était totalement amoureuse. J’aurai probablement fait la même chose. J’aurai juste voulu qu’elle me l’apprenne le jour où elle m’a vu arriver de l’aéroport main dans la main avec lui.

« Ils voulaient rien te dire merde! tu vois bien qu'ils étaient pas prêts à te l'avouer et que si c'était possible, ils l'auraient gardé pour eux! Je t'ai fait une fleur et toi tu me remercies en me faisant la tête et en réagissant comme une gamine ! » ; « Zora me l’aurait dit. Un jour ou l’autre quand elle aurait été prête. Et ne me dit pas que je réagi comme une gamine parce que ce n’est pas vrai ! Je suis sure que tu aurais réagi pareil si on inversait les rôles ! » ; C’était même certain. Ce n’était pas à lui de m’avouer ça, point. « Pas un menteur ! Tu mérites juste pas un menteur ! » ; « Qu’est ce que ça peut te faire de toute façon ?! » ;

Je ne sais pas pourquoi je me suis mise à l’embrasser, s’il y avait vraiment une raison derrière ça. J’en avais juste envie. Il s’était mis à parler de l’accident et j’ai pensé à ce moment où il m’avait prise dans ses bras, où je m’étais mise à pleurer, où j’avais passé une semaine à douter de mes sentiments… Et puis j’étais tellement énervée contre lui que cette pulsion a été trop forte. Je l’ai embrassé. Et il ne m’a pas repoussé. Pire, il poussait mon corps contre le mur le plus proche se rapprochant au plus près du mien. J’entendais la musique de l’étage, les gens qui criaient, rigolaient et moi…j’étais en train d’embrasser mon ex que j’étais supposé détester. J’étais complètement folle je le savais mais je ne voulais surtout pas m’arrêter. Je posais l’une de mes mains sur sa joue tandis que l’autre s’attardait derrière son cou. Je n’ai même pas réfléchi à si c’était une bonne idée ou non mais mes mains sont descendues jusqu’à son t-shirt que je relevai petit à petit.

_________________


« Without love we are not truly living. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t31-jessie-cause-baby-you-re-a-firework#297 http://rising-sun.forumgratuit.org/t80-jessie-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://friendship-never-end.tumblr.com/

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Mer 14 Mar - 22:17


๑ i'm not the bad one in this story


Je n'avais aucune idée si Jessie et Zora allaient venir ou pas. Zora m'en voulait d'avoir dit la vérité sans l'en avoir averti et Jessie... juste parce que je l'avais dit et que ça s'est révélé être vraiment la vérité. Sur le coup ouais, elle ne me croyait pas. Elle a du demander à Isaak si c'était vraiment la vérité. C'est vrai que c'est connu, je suis un menteur invétéré.. N'importe quoi ! Sérieusement, je me serais mis à dire n'importe quoi pour la blesser de cette façon ? J'aurai facilement pu trouver mieux, beaucoup mieux. Quoiqu'il en soit, si elle se pointait ce soir et qu'elle m'en voulait encore, je trouverai le moyen d'arriver à mes fins pour qu'elle ne m'en veuille plus.

Zora me l’aurait dit. Un jour ou l’autre quand elle aurait été prête. Et ne me dit pas que je réagi comme une gamine parce que ce n’est pas vrai ! Je suis sure que tu aurais réagi pareil si on inversait les rôles ! Ok, elle te l'aurait dit... et comment tu l'aurais pris si c'était après un an de relation avec ton mec, hein ? Faut arrêter, j'ai fait la bonne chose à faire et tu n'as PAS le droit de m'en vouloir ! Elle ne voulait pas céder, pour elle je n'étais pas celui qui devait lui avouer ça. Mais trop tard, je l'ai dit, et je ne le regrette même pas. Qu’est ce que ça peut te faire de toute façon ?! Tu mérites mieux, c'est tout. Les menteurs sont la pire espèce et tu mérites mieux ! J'avais pas besoin de me justifier de toute façon, elle devait juste me croire quand je disais ça. Pourquoi chercher la complication ?

Puis elle s'est mise à m'embrasser. Pourquoi ? Aucune idée. J'ai répondu à ce baiser d'une fougue encore jamais vue. Encore une fois, je ne savais pas pourquoi. Juste, on s'est laissé embarquer dans cette passion. Je l'ai poussée contre le mur derrière nous alors que je l'embrassais de plus belle. Plus rien autour n'avait d'importance. La fête en bas, la musique, les invités... Non, juste elle et moi dans ma chambre en train de nous embrasser. Bien sûr, on savait que ça n'allait pas pas s'arrêter là, oh non. Déjà ses mains s'agrippaient à mon t-shirt et commençaient à le remonter. Je me séparais quelques instants d'elle pour retirer ce fameux t-shirt et je me recollais à elle pour l'embrasser. Je ne disais rien, oh non, je me contentais de l'embrasser et, à mon tour, je tentais de la déshabiller en commençant par son haut.

_________________
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
In the world of Care Bears
PSEUDO : yaya
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 1679
AVATAR : Dianna Agron
COPYRIGHT : Dodixe & tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Sam 31 Mar - 20:41



You made me sad, you should be happy right?



J’étais juste ridiculisée. Je ne l’avais pas cru quand il m’avait avoué qu’Isaak été sorti avec ma sœur avant moi j’étais même allée vers Isaak pour lui demander devant tous ses amis si c’était vrai et ce n’est qu’à voir sa réaction que je compris que Joshua avait raison. J’étais dépitée à l’idée que ma relation avec Isaak n’a été qu’un mensonge, que peut-être en sortant avec moi il pensait à ma sœur… Bref, il m’avait menti, et bien que je n’étais pas totalement amoureuse de lui j’en ai souffert, même maintenant encore… Mais j’avais décidé d’arrêter de déprimer, de pleurer ou de rester seule dans mon coin…J’avais fait ça pendant plus d’un an et demi et j’en avais marre. J’ai donc voulu changer mon comportement en profitant, en faisant la fête…

« Ok, elle te l'aurait dit... et comment tu l'aurais pris si c'était après un an de relation avec ton mec, hein ? Faut arrêter, j'ai fait la bonne chose à faire et tu n'as PAS le droit de m'en vouloir ! » ; « Mais bien sûr que si j’ai le droit ! Tu ne vas pas non plus décider à ma place ! » ; Qu’est ce qu’il pouvait m’exaspérer ce type ce n’était pas croyable ! Depuis quand il avait l’honneur de décider ce que j’ai ou de ce que je n’ai pas le droit de lui en vouloir ? « Tu mérites mieux, c'est tout. Les menteurs sont la pire espèce et tu mérites mieux ! » ; « Ouais mais ça, ce n’est pas à toi d’en juger ! » ; Lui et moi c’était terminé non ? Aucune amitié, plus rien. Alors on n’avait rien à se dire.

Je continuais de l’embrasser ne réfléchissant pas à ce qui se passait, les conséquences je les prendrais demain matin après mon réveil. Après son t-shirt enlevé, nos lèvres se retrouvèrent très rapidement alors que je sentais ses mains descendre le long de mes cotes pour attérir sur le bout de mon t-shirt qu’il enleva par la suite.Je ne pensais même pas à ma sœur qui pouvait remarquer de mon absence, non je profitais juste du moment présent. Je me retrouvais alors en soutien-gorge alors que je venais de retirer sa ceinture allant déboutonner son jean alors que mes lèvres ne quittaient pas les siennes. C’était une pulsion, oui c’était le mot, et il fallait que je l’assouvisse tout de suite.


_________________


« Without love we are not truly living. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t31-jessie-cause-baby-you-re-a-firework#297 http://rising-sun.forumgratuit.org/t80-jessie-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://friendship-never-end.tumblr.com/

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   Mer 18 Avr - 21:34


๑ i'm not the bad one in this story


Bon, peut-être avait-elle raison et je n'aurai pas du lui avouer cette erreur commise par sa sœur et par son copain, devenu récemment son ex-petit ami. Mais... C'était plus fort que moi. Pour une raison qui m'était inconnue, je lui avais avoué ce petit secret que je devais garder et ça l'a blessé. Enfin, quand elle a su après coup que j'avais raison. Résultat, elle m'en voulait et je crois bien que Zora encore plus qu'elle. Mais c'était le prix à payer pour qu'il arrête de se foutre de sa gueule. Je supporte pas ça, le foutage de gueule. Et Jessie... Malgré tout ce que je pouvais dire, je tenais à elle. Elle avait été la personne la plus importante pour moi pendant deux ans... Alors ce n'était pas trois années à lui voué une colère noire qui allait changer ça. Quoiqu'il en soit, on devait faire la fête ce soir et j'espérais bien qu'elle soit là pour une petite mise au point.

Mais bien sûr que si j’ai le droit ! Tu ne vas pas non plus décider à ma place ! Je me mis à souffler. Je n'ai jamais parlé de décider à ta place mais tu SAIS que j'ai fait la bonne chose! Ça pouvait plus durer comme ça, c'était pas le petit ami parfait et il fallait que quelqu'un te fasse ouvrir les yeux. Puisque Zora ne l'a pas fait, je l'ai fait, c'est tout ! Elle était exaspérante à ne rien comprendre. C'était limite si elle le faisait exprès, juste pour me rendre dingue. Mais quoiqu'elle dise maintenant, elle se rendra bien compte à un moment donné que c'était la bonne chose à faire. Ouais mais ça, ce n’est pas à toi d’en juger ! Je la regardais fixement. Peut être ouais, ce n'est pas à moi d'en juger. Mais franchement, t'es bien mieux sans eux et tu le sais aussi.

Seulement, on avait fini par s'embrasser et, les choses en entrainant une autre, le désir sexuel montait de plus en plus. Je l'avais plaquée contre le mur pour être en position dominante et elle ne disait rien, ce qui me plaisait bien. Très vite, mon t-shirt fut enlevé, et je m'étais attaqué au sien. Il fallait faire vite puisque l'envie était belle et bien présente et qu'il fallait l'assouvir le plus vite possible. La séance de déshabillage n'allait pas durer très longtemps à cette allure-là. Ma ceinture débouclée et mon jeans déboutonné, je l'abaissais très rapidement, m'en débarrassant entièrement pour me retrouver en boxer contre elle. Mais on était loin de s'arrêter. A mon tour je m'occupais des vêtements qu'elle portait pour qu'au final, elle ne se retrouve qu'en sous-vêtements. Toujours collé contre elle, je l'embrassais tout en dégrafant son soutien-gorge. Ce dernier par terre, ce sourire qu'elle connaissait bien s'esquissa sur mes lèvres. Mes mains sur ses hanches, je l'emmenais très vite au niveau de mon lit pour l'allonger dessus.

_________________
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [-16] you have to stop blaming me. (J²)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[-16] you have to stop blaming me. (J²)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Stop tout !!!
» [Stop-Motion] War of Bohrok !
» [Stop-Motion] Projet: univers wars
» [Stop-Motion] Marek production
» [Stop-motion] Besoin d'aide !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE RISING SUN :: the City of Jacksonville. :: the neighborhood you live in. :: Jacksonville Beach :: Villa de Joshua-