Partagez | 
 

 sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : castiells.
ÂGE IRL : 27
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 451
AVATAR : karen hamster gillan.
COPYRIGHT : © me.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 20:56

cyrielle, lavinia, molesley
nom Molesley. ● prénoms Sybille, Lavinia.âge 26 ans. ● date & lieu de naissance Édimbourg, Ecosse, 28 février.statut amoureux En couple.orientation sexuelle Hétérosexuelle. ● études/job Elle a touché un peu à tout dans sa vie, changeant d'université comme de chaussettes, elle fut même magicienne avant d'être renvoyée, désormais, elle travaille dans une galerie d'art.quartier d'habitation Jacksonville Beach.groupe Citoyens. ● avatar karen gillan.
nice or dick, tell us who you are.
Sybille est une personne relativement simple malgré ce qu'on pourrait croire en la jugeant par son apparence, qui se veut très soignée, et très "chic". Issue d'une famille écossaise guère dans le besoin, voir même pas du tout, elle porte sur ses traits l'empreinte d'une certaine richesse, mêlée à un ton d’espièglerie héritée de ses ancêtres. Effectivement, derrière ce regard malicieux, et ces petites fossettes en coin, se cache réellement une jeune femme très amusante, souriante, et vif. La rouquine possède une personnalité, caractérisée avant tout par sa bonne humeur, elle est de ces personnes avec lesquelles on s'ennuie jamais; c'est bien simple, elle a toujours une idée derrière la tête, et la plupart du temps il s'agit de choses plutôt farfelues. Joviale, elle a toujours un sourire perdu sur le bout des lèvres, et cherche constamment à faire le bonheur de ses proches, pour qui elle est toujours là. En effet, elle accorde une place essentielle à ceux qu'elle considère comme ses amis, mais aussi pour les autres, car de nature altruiste, elle tend à vouloir faire le bien partout où elle passe, ce qui peut s'avérer grandement difficile, à ce sujet on lui reproche souvent sa naïveté. Il est vrai, qu'elle aime croire que tout se passera bien, et a du mal à envisager le mauvais côté des gens qu'elle fréquente, persuadée que le côté positif prendra le dessus, en général, elle parvient toujours à faire ressortir ce dernier, c'est en quelque sorte sa manière de "soigner" les autres; tout cela étant essentiellement inconscient de sa part. Sincère, quand elle laisse ses sentiments prendre le dessus, elle peut s'attacher rapidement à une personne, et aura du mal à la quitter par la suite, si tel s’avérait être le cas. Sybille a énormément d'affection en elle, et aime d'ailleurs le montrer, en étant parfois un peu trop collante - il faut l'avouer - mais c'est sa manière à elle, de refouler la solitude, et l'abandon qu'elle craint plus que tout. Si elle avait une vision de l'amour assez fermée à cause d'histoires s'étant mal passées, Anastase est venu tout remettre en cause, et, il n'y a qu'à ses côtés qu'elle se sent complète, chose qu'elle n'avait jamais éprouvé avant. En outre, la rouquine reste une personne un tant soit peu fragile, et peut être blessée si on la cherche un peu trop brutalement, ou si ses nerfs sont soumis à rude épreuve, cependant il en faut réellement beaucoup pour la pousser à bout.


every habits you have.
La rouquine ne tient pas en place, et ne peut s'empêcher de gesticuler dans tout les sens; elle perd très vite sa concentration, et en général lorsqu'elle commence à regarder ailleurs et à triturer ses cheveux, c'est qu'elle n'est plus là. ~ Elle tient mal l'alcool, extrêmement mal, d'ailleurs, il lui suffit d'un ou deux verres pour commencer à être des plus joviale. ~ Très maladroite, il ne se passe pas un jour sans qu'elle renverse quelque chose. ~ Elle adore les animaux, si elle pouvait, elle ferait de son appartement une véritable arche de Noé. ~ Elle a un faible pour la cuisine americaine, et raffole particulièrement des fast food. Autrefois mauvaise cuisinière, depuis qu'elle vit avec son compagnon, elle essaye tantôt de passer derrière les fourneaux, il paraitrait cependant que ce ne soit pas fameux. ~ Les fraises sont son pêché mignon, elle passe son temps à en manger. ~ Elle ne sait pas conduire, et confond souvent la marche arrière avec la première. ~ Elle est très proche de sa famille, et surtout de son père avec qui elle entretient un lien plus que privilégié. ~ Elle a tout le temps les mains froides, et même quand il fait un soleil radieux. ~ Quand elle rigole, et sourit, son nez se plisse légèrement, et il paraitrait qu'elle ressemble dès lors à un petit hamster. ~ Elle n'apprécie pas la solitude, et la redoute. ~ Elle est obsédée par les nuques - surtout une à vrai dire -, et les grains de beauté. Petite elle s'amusait à les relier, espérant y trouver une carte quelconque. ~ Sa couleur préférée est l'orange. ~ Elle n'aime guère planifier les choses à l'avance, et préfère vivre au jour le jour. ~ Quand elle ne reçoit pas au moins un message de Anastase dans la journée elle s'inquiète, elle craint toujours le pire le concernant. ~ Elle se mord souvent les lèvres quand elle est énervée. ~ Elle adore les bijoux, et "collectionne" les colliers dont elle raffole. ~ Contrairement aux personnes de son âge, elle écoute souvent de la musique classique, la seule probablement qui l’apaise réellement, mais seul lui lorsqu'il joue, lui donne des frissons. ~ Son père est homosexuel, la révélation fut dure à digérer, mais elle s'y est fait, elle ne peut toutefois pas s'empêcher de le taquiner à ce sujet. ~ Elle donnerait sa vie pour Anastase, mais il l'ignore sans doute, et c'est peut être mieux ainsi. ~ Malgré la somme conséquente d'argent qu'elle reçoit de ses parents, elle reste une personne très modeste. ~ Elle adore les tournesols, c'est là sans doute sa fleur préférée. ~ Elle adore regarder Anastase du coin de l’œil, quand il croit qu'elle ne l'observe pas, elle est fascinée par ses mains qu'elle trouve magnifiques. En outre elle le trouve d'autant plus adorable quand il porte ses petites lunettes, mais elle sait qu'il n'aime pas quand elle le lui dit, aussi reste t-elle silencieuse. ~ Enfant, elle avait un ami imaginaire comme presque tout ceux de son âge, sauf que le sien, était supposé l'emmener vivre sur la lune. C'est de là qu'elle tient un intérêt profond les étoiles, et l'astrologie en général. ~ Elle aime la pluie, et le clapotis de l'eau sur les fenêtres; elle apprécie également se balader sous la pluie. ~
what about your real life ?

prénom&pseudo castiells; marie-dominique. âge 21 ans.comment as-tu connu le forum ? sur ft. comment le trouves-tu ? j'adooooooore. *-*présence rp 4/7 ● présence facebook 7/7 ● dernier mot ? je t'aime badger, mon petit loup joubert. *-* *-* *-*crédits tuperting @tumblr.

_________________

i'm the ghost in the back of your head.


Dernière édition par Sybille Molesley le Mer 8 Fév - 22:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t111-sybille-molesley-kiss-me-hard-before-you-go http://rising-sun.forumgratuit.fr/t158-vaporous-sybille http://flavors.me/gallifreys

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : castiells.
ÂGE IRL : 27
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 451
AVATAR : karen hamster gillan.
COPYRIGHT : © me.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 20:56

here the story begins.

© NECKERCHIEFS.

❝ she wants the silence but fears the solitude,
she wants to be alone and together with you. ❞






L'enfant aux cheveux dont la couleur était semblable à celle d'un petit renard, était assise sur le sol en tailleurs, face à la fenêtre qui dominait la pièce de toute sa hauteur. Dans ses mains, plusieurs crayons roulaient entre ses doigts, venant tantôt s'écraser sur la feuille blanche juste devant elle. Elle fredonnait tout bas une comptine qu'elle avait apprise à l'école des jours plutôt, et dont elle semblait connaitre fort bien la mélodie. Ses yeux pâles fixaient avec intensité le soleil à l'extérieur, qu'elle essayait de reproduire vainement, comme une petite fille âgée de sept ans peut le faire. Ses traits sur le papier étaient grossiers, voire incompréhensibles, mais il n'en résultait pas moins une certaine beauté dans les différentes formes esquissées. Les sourcils froncés sur son visage poupin trahissaient une certaine concentration qui d'ordinaire lui faisait défaut, car il était vrai, qu'elle peinait à se focaliser longtemps sur le même sujet, et c'était une chose pour laquelle ses parents avaient peur. Gabriel Molesley, laissa échapper un long soupire, alors qu'il se tenait sur le pas de la porte de la chambre de sa fille, qu'il observait avec tendresses les bras croisés sur le torse. Il avait toujours voulu avoir un enfant, peut être même plus que son épouse, et même si il aurait préféré avoir un garçon, il n'en aimait pas moins Sybille - il était celui qui avait choisit son prénom, et en retirait d'ailleurs une certaine fierté -, mais plus, tissant avec elle des liens, qu'il n'aurait jamais pu soupçonner. La voir s'épanouir chaque jour était un cadeau certain, et un privilège immense que la vie lui avait offert, pour lequel il ne cesserait jamais de remercier les éventuelles forces divines au dessus de sa tête. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il l'entendait parler dans le vide à une silhouette à ses côtés qu'il ne discernait pas, probablement son fameux ami, dont elle lui avait confié l'existence la veille tandis qu'il la berçait pour dormir. Elle lui avait affirmé qu'un jour elle partirait vivre sur la lune, en compagnie d'un drôle de petit bonhomme qui le lui avait promis; son imagination le fascinait, lui, qui avec les années, perdait de plus en plus la sienne, et s'émerveillait avec moins d'entrain de ce qui faisait son quotidien. Sa petite Sybille était une bouffée d'air, et il ne se lassait pas de l'admirer en silence; parfois il se laissait aller à divaguer, se demandant ce qu'il adviendrait d'elle dans le futur. Pour tout dire, il craignait déjà de la perde, et redoutait ce moment avec appréhension, mais pour l'instant, elle restait encore ce petit être innocent, et naïf, dont il devait s'occuper, ce qui ne le gênait nullement. Doucement, il s'approcha d'elle, et se pencha à son encontre, plongeant ses iris brunes dans les siennes, qui le dévisageaient. « Papa tu me gênes. » Il prit un air étonné, tandis qu'elle fronçait les sourcils en pinçant les lèvres d'un air réprobateur - très certainement calqué sur sa mère, qui avait tendance à afficher la même moue. « Oh voyez vous ça... Tu n'es pas très gentille avec ton vieux papa... » Il lui ébouriffa affectueusement les cheveux, alors qu'elle exprimait son mécontentement en lui donnant une petite tape sur la jambe. « Aiiiiiiiiie !!!!!!! » Il fit mine d'éprouver une souffrance horrible, ce qui la fit rigoler, puis une main posée sur le cœur, il fit exprès de tomber sur le sol. « Ffffffffff c'est même pas vrai. » Il ferma les yeux, imitant à la perfection - en son sens, car ça ne l'était pas réellement - une personne morte. Sybille hésita plusieurs seconde, et avança à quatre pattes vers lui pour se pencher au dessus de lui. « Papa ???? » Une certaine pointe d'inquiétude était tout de même palbable dans sa voix, alors qu'elle lui donnait un petit coup. Gabriel se redressa aussitôt dans des gestes grandioses, puis il entreprit de la chatouiller, ce qui fit rire la petite fille. « Banzaiiiii !!!!!!! »
C'était de ces moments là qu'il se souviendrait toute sa vie, et qu'il chérirait au plus profond de lui, tandis que sa Sybille grandissait toujours un peu plus.



~


« De.... Quoi ? » Gabriel manqua de s'étouffer avec son café, qu'il recracha à moitié dans sa tasse, alors qu'il fixait la jeune fille rousse, à l'autre bout de la table. Sybille laissa échapper un long soupire, elle était clairement blasée mais un tantinet amusée par la situation. D'une main elle retira la mie du morceau de pain qu'elle tennait, pour la triturer du bout des doigts. « Tu n'es pas sérieuse ? » Il s'appuya davantage dans sa chaise, et se tourna vers sa femme, qui s'affairait derrière près de l'évier pour la prendre à parti. « Elle n'est pas sérieuse ? » Olivia se contenta de lever les yeux au ciel, en marmonnant tout bas, qu'elle ne voulait pas participer à ce débat, et qu'elle en avait marre des idioties de sa fille. « Sybille, tu n'es pas sérieuse ? » Il reporta finalement son attention vers la rouquine, qui avait entreprit de se verser un peu de thé, sous le regard effaré de son père. « Si mmmf.. » Elle tenta vainement de camoufler un bâillement, puis elle engouffra une tartine dans sa bouche, savourant le pain tiède, recouvert d'une fine couche de marmelade - celle aux coings, elle l'adorait. « Mais enfin.... Tu ne peux pas abandonner les études comme ça. » Entre deux bouchées, elle gesticula contre le dossier, avant de prendre la parole, d'un ton convaincu. « Ce n'est pas intéressant de toute façon, je veux partir et découvrir le monde. » Il continuait de l'observer les yeux écarquillés, le poing serré autour de sa fourchette, qu'il brandissait sur le bord de la table. « Mais tu es au lycée, attends au moins d'avoir un diplôme. » Ajouta t-il, des trémolos dans la voix, tandis qu'elle restait impassible, mangeant avec un certain appétit, que lui même venait de perdre. « Étudier c'est difficile, et ennuyeux. Tu me demandes de m'ennuyer, et puis de m'ennuyer, et enfin d'être ennuyée encore et encore, jusqu'à la fin de ma vie ? Cette ville entière est ennuyante ! Il n'y a pas de vie, ni de couleurs, ni d'amusements. Mon seul choix serait de faire quelque chose de difficile et d'ennuyeux ? Et bien je ne veux pas, je veux voyager, écouter du jazz, lire, manger de la bonne nourriture dans de beaux restaurants, et m'amuser. » Sybille venait tout juste de se lancer dans un grand discours, qui laissait transparaitre ses dernières émotions; car elle venait à peine d'entrer dans sa crise d'adolescence, et refusait de se plier à l'autorité parentale. Elle avait la tête emplie de rêves et de promesses, bercée d'illusions, par ce qu'elle avait pu apprendre dans les romans d'auteurs français dans lesquels elle était toujours fourrée; elle se complaisait dans les paroles de Simone de Beauvoir, Sartre, et bien d'autres encore. Elle en avait marre d'étudier le latin, les lettres classiques et tutti quanti dans le but de préparer de grandes écoles, ce n'était pas elle, ni son ambition. « Pourquoi doit-on étudier papa, pourquoi ? Ce n'est pas suffisant de m'obliger à y aller, explique moi pourquoi. » Elle avala une gorgée de thé, tout en continuant d'effriter sa tartine, sans pour autant cesser de le fixer. « Et bien.... Hmmm... Je... Hmm.... » Il réalisa avec horreur, qu'elle avait foutrement raison, et qu'il était incapable de lui répondre sans aller dans son sens à elle, ce qui aurait eu pour conséquence d’aggraver la situation. Gabriel avait comme tout père, espoir qu'elle réussisse le mieux dans la vie, et qu'elle reste toujours dans la même position sociale avantageuse à laquelle la famille prétendait actuellement; seulement il voulait lui laisser le choix de décider par elle même. Il laissa échapper un long soupire, avant de se lever, et d'aller vers elle d'un pas trainant. « Sans doute pour avoir une meilleure chance dans la vie. Quoi que tu fasses Sybille je te soutiendrais mais.... » Il marqua une légère pause avant de poursuivre. « Tu es trop jeune pour ça maintenant... Je te demande juste d'attendre au moins un an. » Il se pencha vers elle, pour embrasser affectueusement son front, puis il s'éloigna, l'abandonnant seule avec ses réflexions, tandis qu'il partait au travail. Elle ne partirait pas, avant au moins deux ans, après avoir cumulé plusieurs années d'étude dans différentes universités, laissant ses ambitions, et rêves d'adolescente derrière elle.

~


Ses doigts frôlaient les brins d'herbe avec délicatesse, tandis qu'elle progressait pieds nus dans le champ qui jouxtait le grand manoir, dont l'ombre venait chatouiller les ondulations vertes des tiges qui se courbaient. Le soleil déjà haut dans le ciel, chatouillait sa chevelure rousse, dont les éclats chatoyant faisaient ressortir ses yeux pâles rieurs. Au loin on ne pouvait distinguer que sa robe blanche en lin, qui voletait derrière elle, légèrement soulevée par la petite brise qui accompagnait chacun de ses pas. Le sourire perdu sur les lèvres, Sybille rigolait, accélérant légèrement sa cadence, en l'entendant se rapprocher derrière elle, à grandes enjambées. Le cœur battant contre sa poitrine, elle ralentit finalement, voyant qu'elle approchait de la plage qui trouvait place non loin de la bâtisse. Deux bras vinrent soudainement s'emparer de sa taille, et elle perçut le souffle chaud de Anastase dans sa nuque, ce qui la fit frisonner. Elle posa ses mains sur les siennes, glissant affectueusement ses doigts entre, qu'elle caressait avec tendresse. Il était beaucoup plus grand qu'elle, et sa seule présence dans son dos, suffisait à la rassurer, et à lui procurer une joie immense; elle était complète. Elle fixait l'horizon avec intérêt, elle avait une si grande affection pour sa terre natale, dont elle ne se lassait jamais, les paysages étaient si beaux, et majestueux, une certaine tranquillité et paisibilité s'en échappaient au simple regard. Cela la changeait grandement de Londres, où elle avait pour habitude de vivre avec lui, dans son appartement, certes spacieux, mais qui ne remplaçait nullement la nature, et la campagne, qu'elle chérissait tant. Venir ici avait été son idée, elle avait tant rêvé de s'évader pour quelques jours avec lui, et de lui montrer ses endroits préférés, mais surtout de l'avoir rien qu'à elle, car sur ce point là, elle s’avérait être égoïste. Elle l'aimait tellement qu'elle ne pouvait plus s'en passer, aspirant à vivre chaque minute à ses côtés, car il n'y avait que ces dernières qui comptaient désormais à ses yeux. Il était devenu l'unique, son unique, et malgré tout leurs problèmes, et ce qu'ils avaient pu endurer, elle n'en demeurait pas moins profondément amourachée.

Elle le revoyait encore cette fameuse nuit, où ils s'étaient croisés à une réception mondaine, de laquelle elle avait essayé de s’éclipser discrètement pour aller fumer tout comme lui. Maintes fois elle s'était demandée, si ils se seraient tout de même rencontrés, si elle ne s'était pas laissée aller à un de ses petits vices qu'était la cigarette. Probablement pas, mais avec des si, il était tellement aisé de refaire le monde, aussi chérissait-elle ce jour au plus profond de son cœur, car Anastase, était sans l'ombre d'un doute l'amour de sa vie, quand bien même cela sonnait comme un cliché à ses oreilles. Elle avait été immédiatement subjuguée, et fascinée par ses yeux bleus insistant, qui avaient capté son regard, après qu'il l'eut bousculé malencontreusement. Il lui avait parlé d'étoiles, et elle avait prétendu ne pas savoir grand chose sur le sujet, juste pour l'entendre parler, car sa voix grave avait le don d’accélérer son rythme cardiaque, tout autant qu'elle était mélodieuse. Ils s'étaient revus plusieurs fois, certaines dans de mauvaises circonstances, car il était drogué; elle ne s'en était jamais affolée plus que ça, négligeant toutefois les graves conséquences que ce statut signifiait, Sybille, croyait en l'amour et la guérison par affection; elle était sur ce point là très naïve, il fallait l'admettre. Ils avaient couché ensemble, plusieurs fois également, la première, étant tout de même, celle qui l'avait le plus marqué, car il s'était ouvert à une elle d'une telle façon, qu'il n'avait jamais eu auparavant, et puis, c'était à elle qu'il avait décidé de se donner, son plus beau cadeau en l’occurrence. Tout était allé très rapidement entre eux, mais elle ne le regrettait pas, elle avait l'impression de le connaitre depuis toujours, et le principal était qu'elle se sentait bien avec lui, plus que bien même, c'était indescriptible. C'était tout naturellement qu'elle lui avait donné une clef de son appartement, pour qu'il vienne quand cela lui chantait, ne supportant plus de le voir errer comme un vagabond devant sa porte. Elle avait craint qu'il ne prenne peur, ne partageant pas la même envie, mais si tel avait été le cas, il ne lui avait rien dit, acceptant volontiers l'objet métallique, qui était déjà une étape importante dans leur relation naissante. Cette dernière avait franchit un autre pas, quand ils avaient décidé de partir faire ce petit voyage, rencontrant au cours de ce dernier, le frère de Anastase, Camille. Durant cette réunion improvisée, certaines révélations avaient eu lieu, de celles qu'on oublie jamais, son propre père, s'était averé être l'amant de l'ainé Gatiss, ce dont elle peinait toujours à se remettre. Cependant là n'était pas le pire, il y avait eu toute cette discussion autour d'une éventuelle cure pour son homme, qui avait été abordée, et à laquelle on avait remis la réponse à plus tard, plus tard étant la fin de leurs vacances. Ceci expliquait en outre, pourquoi elle ne voulait pas que ces jours de bonheur passent trop vite, et comptait en profiter le plus possible, car elle craignait la suite.

Sybille laissa échapper un long soupire de satisfaction, dodelinant légèrement de la tête, alors que ses pieds s'enfonçaient dans le sable qui lui chatouillait les orteils. Dans une infinie délicatesse, elle retira les mains d'Anastase pour se retourner vers lui, les joues rosies par le soleil. Elle poussa du bout des doigts ses cheveux qui tombaient devant ses yeux à cause du vent, et se pencha vers lui, pour presser tendrement ses lèvres contre les siennes. Le temps s'arrêta de nouveau, et plus rien ne semblait exister hormis eux deux, et les battements de leurs cœurs, qu'elle pouvait sentir, car leurs deux corps s'écrasaient l'un contre l'autre. Elle n'était décidément pas prête à le voir partir, ni maintenant, ni dans plusieurs jours, ni jamais.


~


Ils s'étaient tout deux bandés les yeux mutuellement - il ne lui faisait pas confiance, la sachant trop mauvaise joueuse la dessus -, et c'était main dans la main qu'ils se tenaient devant la table de la cuisine. Non, ils ne s’apprêtaient pas à faire un jeu de nature sexuelle, bien que l'envie était présente chez Sybille, qui à vrai dire, dès qu'Anastase la touchait d'une quelconque façon, souhaitait lui sauter dessus, mais présentement, il s'agissait de quelque chose de plus important. Une carte des Etats-Unis avait été posée devant eux, encore une de ses idées farfelues à elle, lorsqu'ils avaient décidé tout deux de changer de vie. Au vu des derniers événements passé, c'était d'un commun accord, qu'ils avaient envisagé de partir loin ensemble, et de repartir à zéro. La rouquine était très excitée sur le sujet, elle qui avait toujours voulu voyager, et enfin quitter le joug parental - certes elle ne vivait plus chez eux, mais son père, ainsi que sa mère, étaient tout de même bel et bien présent -, et le faire avec lui, avait une importance encore plus significative à ses yeux. L'un comme l'autre ne sachant pas quelle serait leur nouvelle ville, la jeune fille avait proposé de la choisir par le hasard, et pour cela il fallait se cacher derrière un ruban noir, et la désigner du bout des doigts. « Prêt ? » Demanda t-elle d'une voix assurée, alors qu'elle se tournait vers lui, enfin vers l'endroit où il devait normalement être. « Oui. » Elle esquissa un sourire, et se pencha vers l'avant, l'entrainant avec elle, alors que leurs mains venaient s'écraser sur la carte. Elle souffla de soulagement, et retira son bandeau, pour voir le résultat tant escompté. « Jacksonville... » Elle connaissait l'endroit de nom, mais ne manquerait pas de tout savoir sur la ville de a à z le lendemain, après avoir fait quelques recherches. « Ca aurait pu être pire. Regarde, c'est en Floride, pas très loin de la mer, et oh re.... » Elle fut coupée dans son monologue par Anastase, qui intervint. « Sybille.... » Elle se retourna pour voir ce qu'il se passait, et vit qu'il n'arrivait pas à retirer son morceau de tissus, sur lequel elle avait du faire une bonne dizaine de nœuds, et serré au maximum. Elle s'empressa de lui retirer - la chose prit au moins plusieurs minutes, car elle peinait à défaire son œuvre. « Jacksonville donc.... » Elle opina de la tête, attendant qu'il poursuive. « Va pour Jacksonville alors. » Elle sourit, radieuse, et reporta son attention sur la carte, une certaine anxiété au ventre. Leur vie à deux commençait réellement à cet instant, et elle mesurait avec sérieux, qu'ils étaient désormais un véritable couple.

~

bonus
.

Il n'avait aimé qu'une fois dans sa vie, et probablement n'aimerait-il plus jamais, comme il l'avait aimé elle, seulement au fil du temps les sentiments s'étaient effilochés, et sa vie de couple battait de l'aile. Les excuses fusaient de toute part, de même que les disputes, et scènes de ménage, il n'était plus heureux comme avant. Il s'était peut être marié un peu trop tôt, il n'était encore qu'à l'université, quand il l'avait rencontré. Cheveux roux flamboyant, petite robe bleue légère en mousseline, de grandes jambes et un visage parsemé de petites taches de rousseur. Il l'avait longtemps courtisé, et puis elle s'était finalement décidée à lui donner une chance, deux ans après ils se mariaient, et des années plus tard leur fille naissait. C'était avant tout pour elle, qui n'osait pas se séparer de sa femme, il craignait de lui infliger cette épreuve, elle était la chose la plus précieuse à ses yeux, et il avait tendance à la surprotéger. Aussi se noyait-il dans les dossiers, et les réunions, sa manière a lui d'éviter tout conflit, et de prétendre que tout allait bien, même si il savait qu'elle n'était pas dupe, Sybille savait discerner en lui, tout mensonge, il se demandait combien de temps il tiendrait encore à ce petit jeu. Et puis, tout avait basculé il y a plusieurs jours, il ne s'en remettait pas, c'était encore inconcevable à ses yeux, et il préférait se cacher dans le déni, pourtant les faits étaient bien là. Effectivement, il s'était prit à éprouver des sentiments pour un homme, un homme. Il soupira, se passant une main sur le visage, le mot passait toujours mal quand il le disait, il n'assumait pas, et ne se reconnaissait plus, le pis dans tout ça, était qu'il avait apprécié la compagnie de cet homme, et qu'il souhaitait le revoir. Il se nommait Camille, et travaillait pour le gouvernement britannique, le reste il l'ignorait, mais il se souvenait encore de ses mains sur sa peau, et de sa façon de le toucher. Il en eut des frissons, tandis que des flashs de leur nuit s'imposaient à son esprit; il préférait mettre tout ça sur le compte de l'alcool, qu'il tenait très mal, mais ça ne trompait pas, il ne pouvait pas se camoufler derrière ça. Il porta une main à ses lèvres, qu'il toucha du bout des doigts, il avait l'impression de sentir les goutes de pluie s'écrasant sur son visage, alors qu'il l'avait embrassé ce soir là, sous son parapluie. La vérité s'imposait à lui avec une force implacable, il était amoureux d'un homme, et pas n'importe lequel, mais ça il ne le savait pas encore.


_________________

i'm the ghost in the back of your head.


Dernière édition par Sybille Molesley le Jeu 9 Fév - 22:00, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t111-sybille-molesley-kiss-me-hard-before-you-go http://rising-sun.forumgratuit.fr/t158-vaporous-sybille http://flavors.me/gallifreys

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 20:57

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 20:59

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : castiells.
ÂGE IRL : 27
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 451
AVATAR : karen hamster gillan.
COPYRIGHT : © me.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 21:02

Merciiiiii

_________________

i'm the ghost in the back of your head.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t111-sybille-molesley-kiss-me-hard-before-you-go http://rising-sun.forumgratuit.fr/t158-vaporous-sybille http://flavors.me/gallifreys

avatar
In the world of Care Bears
PSEUDO : yaya
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 1679
AVATAR : Dianna Agron
COPYRIGHT : Dodixe & tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 21:02

Bienvenuuuue && Bonne continuation pour ta fiche
Merci de ton inscription calin1

_________________


« Without love we are not truly living. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t31-jessie-cause-baby-you-re-a-firework#297 http://rising-sun.forumgratuit.org/t80-jessie-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://friendship-never-end.tumblr.com/

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 21:02

Karen
je l'adore en ce moment *_*

Bienvenue et bon courage pour ta fiche calin1
Revenir en haut Aller en bas

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : castiells.
ÂGE IRL : 27
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 451
AVATAR : karen hamster gillan.
COPYRIGHT : © me.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 21:04

Jessie C. Hopkins a écrit:
Bienvenuuuue && Bonne continuation pour ta fiche
Merci de ton inscription calin1

c'était obligé, j'ai tellement aimé ft


merciii

_________________

i'm the ghost in the back of your head.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t111-sybille-molesley-kiss-me-hard-before-you-go http://rising-sun.forumgratuit.fr/t158-vaporous-sybille http://flavors.me/gallifreys

avatar
king of the basterds
PSEUDO : dark dreams.
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 15/01/2012
MESSAGES : 2300
AVATAR : cory monteith.
COPYRIGHT : summer paradise | tumblr.
ÂGE : 23 ans.


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 21:07

Bienvenuuuuue sur TRS ! & bonne chance pour ta fiche Very Happy spm

_________________
cause it's you and me and all of the people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t28-nevermind-i-ll-find-someone-like-you http://rising-sun.forumgratuit.org/t61-whatever-it-takes

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : castiells.
ÂGE IRL : 27
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 451
AVATAR : karen hamster gillan.
COPYRIGHT : © me.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 21:08

Hihihi Very Happy
merci Joshua. calin2

_________________

i'm the ghost in the back of your head.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t111-sybille-molesley-kiss-me-hard-before-you-go http://rising-sun.forumgratuit.fr/t158-vaporous-sybille http://flavors.me/gallifreys

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Mer 8 Fév - 21:16

Bienvenue! calin4
Revenir en haut Aller en bas

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : no.name
ÂGE IRL : 29
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 571
AVATAR : penn badgley
COPYRIGHT : waterfall ~ tumblr.
ÂGE : vingt-deux ans


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 6:52

bienvenuuuue ! Very Happy

_________________

    under construction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.org/t64-nathan-when-it-all-falls-apart http://rising-sun.forumgratuit.org/t676-i-m-sexy-and-i-know-it

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 7:28

Welcome I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : Mind Palace
ÂGE IRL : 26
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 358
AVATAR : Benedict Cumberbatch
COPYRIGHT : M. Palace & Tumblr
ÂGE : Vingt-neuf ans


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 11:43

Papa Gabriel sur-protecteur !
Bonne chance pour ta fiche Femme ! zack

I owe you

_________________
you made my life a happy one
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t98-ana-no-need-to-run-and-hide http://rising-sun.forumgratuit.fr/t118-ana-i-don-t-have-friiiiends http://lorgasmeintellectuel.tumblr.com/

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 14:01

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : castiells.
ÂGE IRL : 27
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 451
AVATAR : karen hamster gillan.
COPYRIGHT : © me.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 16:43

Merci tout le monde.

G. Anastase Gatiss a écrit:
Papa Gabriel sur-protecteur !
Bonne chance pour ta fiche Femme ! zack

I owe you

Gabriel ftw Cool
Dit donc jeune homme, on va se calmer. Evil or Very Mad

Moi aussi mon petit loup. *-*

_________________

i'm the ghost in the back of your head.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t111-sybille-molesley-kiss-me-hard-before-you-go http://rising-sun.forumgratuit.fr/t158-vaporous-sybille http://flavors.me/gallifreys

avatar
sneaking around
PSEUDO : Sarah'
ÂGE IRL : 30
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 271
AVATAR : AMBERpulpyHEARD
COPYRIGHT : Ava ◘Gingercat Sign ◘Tumblr
ÂGE : 23 ans


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 16:51

Bienvenue magnifique rousse (a) I love you

_________________
Siobhan Emeraude Simmons ㄨ « Les femmes préfèrent la brutalité à l'ironie. Le brutal se met nettement dans son tort à leur égard ; l'ironiste les met en méfiance vis-à-vis d'elles-mêmes et cela ne pardonne pas. »
Henri de Régnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : castiells.
ÂGE IRL : 27
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 451
AVATAR : karen hamster gillan.
COPYRIGHT : © me.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 16:57

Ohhhhh Very Happy Merciiiii.

_________________

i'm the ghost in the back of your head.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t111-sybille-molesley-kiss-me-hard-before-you-go http://rising-sun.forumgratuit.fr/t158-vaporous-sybille http://flavors.me/gallifreys

avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 17:41

Jolie fiche ! Bien écrite, et... le bonus tue tout x) Pauvre Sybille *-*

En tout cas tu es validée, pense à faire ta fiche de liens, ton FB, etc pour que tu puisses t'amuser calin1
Revenir en haut Aller en bas

avatar
on the beach with the mates
PSEUDO : castiells.
ÂGE IRL : 27
ARRIVÉE SUR TRS : 08/02/2012
MESSAGES : 451
AVATAR : karen hamster gillan.
COPYRIGHT : © me.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    Jeu 9 Fév - 17:52

Merciii beaucoup *-* *-* zack
Oui la pauvre, que des catastrophes *-*

D'accord.

_________________

i'm the ghost in the back of your head.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rising-sun.forumgratuit.fr/t111-sybille-molesley-kiss-me-hard-before-you-go http://rising-sun.forumgratuit.fr/t158-vaporous-sybille http://flavors.me/gallifreys

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.    

Revenir en haut Aller en bas
 

sybille molesley (∆) kiss me hard before you go.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Joyeux anniversaire Sybille !!
» Anniversaire de Sybille
» Fiery Kiss
» Communiqué n° 1458-5 Démission de Sybille von Frayner d’Azayés
» blow a kiss, fire a gun. (kaeden)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE RISING SUN :: it's time to make it or break it. :: identity control, papers please. :: i heard that your dreams came true-